Petite surface 

Définition du système 

Un système miniature très diversifié !

Définition: 

Pour étudier le maraîchage intensif sur petite surface, nous avons dû commencer par définir la superficie du système. Nous considérons comme petite surface des exploitations comprises entre 7000 m² et 1 ha.

Nous étudions un système en agriculture biologique et en maraîchage diversifié. 

La gamme de légumes et la commercialisation :

La gamme de légumes du système "petite surface", est une gamme diversifiée "classique" pour la région, adaptée au spécificités du système "petite surface". C'est à dire, une plus grande proportion d'abris qui permet d'augmenter la part de légumes primeurs, une surface réduite et une faible mécanisation qui limite la production de certaines cultures.

Avec le comité de pilotage (composé de 3 producteurs sur "petite surface" et 3 producteurs sur surface "classique"), il a été décidé de supprimer les pommes de terre de conservation (peu cultivées dans ces systèmes) et de limiter la proportion de légumes occupants beaucoup de surface (ex: choux, courges). Nous nous interdisons toutefois de produire exclusivement des légumes à fortes valeurs ajoutées pour ne pas tomber dans une gamme de marché de niche.

La commercialisation n'étant pas réellement réalisée dans cette expérimentation, il nous faut estimer le montant des vente. Nous avons fait le choix d'une commercialisation en vente directe. En 2020, une vente en panier avait été réalisée, afin de récolter une quantité minimum chaque espèce par semaine pour pouvoir constituer des panier égaux. Après plusieurs discussions avec des producteurs pratiquant ce mode de vente, il s'est avéré que la gamme de légumes que nous produisions n’était pas forcément représentative d'une gamme de légumes pour des paniers (pas assez de légumes de conservation, trop de légumes primeurs). Les paniers nous permettaient juste de visualiser les récoltes, mais n'influaient en aucun cas sur les chiffres que nous avons obtenus. Nous avons donc décidé pour  l'année 2021, d'arrêter de faire des paniers mais gardons les mêmes productions.

La première mercuriale des prix utilisée pour quantifier les productions en paniers est la celle de FranceAgriMer (magasins spécialisés Bio), utilisée sur la page des récoltes de 2020. Pour les résultats de l'année 2020 et pour la suite du projet, nous utilisons la mercuriale de l'AURABIO (Association des producteurs Biologique d'Auvergne-Rhône-Alpes), plus cohérente selon les producteurs du comité de pilotage. 

Le travail :

Le système est caractérisé par le fait qu'il n'y ait qu'un UTH exploitant pour s'occuper des cultures. La limite du temps de travail a été fixée à 40 h/semaine, annualisé en fonction des saisons, soit 1/3 de moins que pour les producteurs du système classique ; ce choix correspond à la volonté des exploitants sur petite surface de limiter leurs temps de travail pour se dégager du temps libre. 

Le projet MIPS prends en compte uniquement le temps technique de mise en place des cultures ; par conséquent la commercialisation et les tâches administratives ont été estimées sur la base de l'étude du Bureau Technique des Maraîchers du Rhône, correspondant à 25% du temps hebdomadaire.

Temps de travail hebdomadaire maximum dans le système miniature 

Temps travail PS.png

La miniaturisation des superficies de production à la station d'expérimentation SERAIL :

Sur la station, nous ne pouvions pas étudier un système à taille réelle. Il a donc été miniaturisé à 1/7ème de la surface réelle, soit :

  • 6 jardins extérieur de 100 m²

  • 160 m² sous un tunnel de 8m de large

  • 240 m² de jardins qui représentent les trois emplacements du tunnel mobile.

 

Nous obtenons donc une surface extérieure de 760 m² (jardins extérieur + 2 emplacements du tunnel mobile) et une surface sous abri de 240 m² (tunnel fixe + tunnel mobile). 

La proportion d'abris est de 24%. Elle a donc été doublée par rapport à un système "classique" et devrait être un des leviers d'augmentation de la production.

Capture CROP.PNG